Acces Membres


Il y a 31 entrées dans ce glossaire.
Tout | A | B | C | D | E | F | G | H | J | K | L | M | N | O

A

Terme Définition
Akadama

L'akadama (du japonais aka=rouge et dama=argile) est une argile rouge brun d'origine volcanique que l'on trouve uniquement au Japon et qui est utilisé comme substrat de culture neutre principalement pour les bonsaï.

L'akadama permet un drainage parfait laissant passer l’eau et l’air mais ne disposant d’aucun élément nutritif. Elle nécessite donc des apports de fertilisants et d’humigène pour mieux fixer les ions.

La granulométrie de 3 à 6mm est utilisée pour les bonsaï petits ou moyens alors que la grosse granulométrie (de 6 à 9mm) n’est utilisée que pour les gros bonsaï.

L’Akadama se dégrade assez vite et se compacte. C’est donc un bon substrat pour les arbres matures au pain racinaire bien affirmé et qui aiment les sols frais et humides comme les Acer, les Piceas ou les Abies.

Le Ph de l’akadama est de 6,5 à 6,9. Il ne convient donc pas aux bonsaï qui nécessitent des sols acides sauf si on ajoute de l’écorce de pin compostée ou de la kanuma qui acidifiera le substrat et facilitera l’assimilation des engrais.

Plus de renseignement ici : http://www.parlonsbonsai.com/Akadama.html

Aleurodes

L'aleurode ou mouche blanche est un insecte minuscule (3 mm). C'est un véritable fléau qui sévit principalement dans les serres. Pratiquement toutes les plantes lui conviennent mais elle a une prédilection particulière pour la chélidoine,  les fuchsias, les cucurbitacées, les solanacées (aubergines, tomates et bien entendu les brugmansias).

aleurode

L'insecte et les larves vivent sous les feuilles où elles forment des colonies innombrables. Adultes et larves piquent les plantes pour sucer la sève ce qui peut provoquer le dépérissement complet. De plus ils produisent un miellat qui perturbe l'assimilation chlorophyllienne et sur lequel se développent bactéries et champignons destructeurs.
Si on secoue le feuillage d'une plante infestée, tout le monde s'envole en une sorte de "nuage" blanc… d'où le nom latin de l'espèce : vaporariorum

Aubier

L’aubier ou l’aubour est la partie de l'arbre juste sous l'écorce, partie généralement tendre et blanchâtre. C’est la partie correspondant aux zones d'accroissement le plus récemment formées contenant des cellules vivantes. Il est généralement plus sensible aux attaques des insectes xylophages, car il est plus riche en protéines.

La sève est transportée dans l’aubier par des vaisseaux actifs.

Tout | A | B | C | D | E | F | G | H | J | K | L | M | N | O
Glossary 2.64 is technology by Guru PHP


No images

Nos partenaires


Parlons Bonsa


Esprit-Bonsa


Rpublicain Lorrain


France Bleu Lorraine Nord